Pourquoi les BLOCAGES doivent être OFFENSIFS en SELF DÉFENSE ?

formation en ligne self-défense

Dans cette vidéo, extraite de la formation en ligne « Études Martiales : Défense tierce personne », découvrez la raison pour laquelle les blocages doivent être offensifs en self défense.

Mise en situation

Exercice. Je m’interpose, frappe en haut, frappe en bas, je pousse et je m’en vais.
Cela, c’est ce que vous allez tous essayer de faire, en sachant que vous pouvez greffer d’autres choses par-dessus.

Je m’interpose au niveau de l’avant-bras de l’agresseur puis je bloque à l’aide de mes deux avant-bras, bord cubital et, comme on pourrait le dire familièrement, je lui « explose » l’avant-bras… et le biceps !

A savoir que si vous avez l’intention de réellement blesser votre agresseur, la technique du double avant-bras est idéale. Tout dépend de vous.

Dans ce cas-là, nous sommes dans un cours, nous ne sommes pas là pour nous blesser, donc on utilise la partie musculaire de l’avant-bras.

Aussi, nous partons du principe que l’agresseur n’est pas là pour conter fleurette, et qu’il veut tout bonnement dévisager la tierce personne à coups de poing donc nous passons là à un degré supérieur. Dans l’idée, on est un peu plus « violent » mais tout en restant proportionnel à l’attaque.

En résumé.

Premièrement, attrapez la main ou l’avant-bras de votre agresseur. A partir de ce moment, vous avez 1 seconde pour réagir ! Dans cet exercice, j’ai fait frappe carotide puis frappe génitale mais il faut savoir que ces techniques sont assez violentes et il se peut que votre agresseur ne s’en relève pas. C’est à vous de voir en fonction de la situation, sur l’instant T. Vous pouvez faire comme je l’ai montré dans cette vidéo, tout en ayant conscience des risques, ou bien, vous pouvez aussi faire un coup de coude au plexus et repousser votre agresseur avec votre pied… ADAPTEZ-VOUS, c’est primordial !

« Tous les blocages sont offensifs ! »

Le tronc commun, c’est le blocage ! Vous devez vous interposer avant même que l’agresseur n’ait eu le temps d’atteindre la tierce personne, ne l’oubliez pas !

Dans ma façon de concevoir la self-défense, tous les blocage sont offensifs ! Cela signifie que si vous ne croyez pas en ce que vous faites, au niveau des blocages et si vous ne pensez qu’à bloquer, si votre agresseur vous attaque fort, il a déjà une longueur d’avance parce qu’il sait déjà comment il pourra vous blesser. Voilà pourquoi il faut garder en tête que ce ne sont pas que des blocages, mais ce sont directement des contre-attaques…déguisées en blocages ! C’est lui l’attaquant, mais c’est à vous de le dissuader d’un coup net ! De ce fait, vous devez avoir confiance en vous pour pouvoir (contre) attaquer assez vigoureusement et reprendre le dessus sur la situation.

Donc, dans l’idée, vous devez d’abord penser à attaquer avant de bloquer. En bref, c’est comme si le blocage était secondaire.

Si vous vous dites simplement « je bloque », ce n’est peut-être pas suffisant donc si vous voyez quelqu’un avec l’air suspect qui fonce sur vous, vous devez penser « je détruis ».

Et en fonction de là où il est, de comment il se positionne – regardez sa façon de bouger – c’est à vous de voir si vous souhaitez réellement le blesser ou si vous voulez le repousser assez fort afin d’avoir le temps de prendre la fuite.

Par exemple, si votre blocage est assez puissant, peut-être que cela va éloigner son bras; De ce fait, si vous pensiez l’attraper pour le frapper, peut-être que cela ne fonctionnera pas. Voilà pourquoi vous devez ‘prendre le temps’ de regarder son attitude, d’analyser l’impact de vos frappes sur sa façon de bouger et pouvoir ainsi prendre la fuite.

formation en ligne self-défense

Laisser un commentaire