Comment utiliser le point de pression « Vessie 57 » ? [Kyusho Jitsu]

formation en ligne self-défense

Dans cette vidéo issue de la formation en ligne « Étude Martiale 8 : Survie au sol », je vais vous apprendre comment utiliser le point de pression « Vessie 57 », issu du Kyusho Jitsu, afin d’améliorer l’efficacité de vos techniques.

Effet de surprise

Tout d’abord, il faut savoir que sous effet de surprise, l’impact de cette technique est décuplé.

Situez-vous… Au niveau du mollet, à sa base, c’est là que ce situe le point de pression « Vessie 57 ». Commencez par tester la sensation doucement (dans le cadre d’un entrainement) : inutile de taper comme un bourrin, surtout si vous loupez votre cible…

Si vous débutez en matière de points de pression, que vous tapez « à l’aveugle », comme un bourrin, ce n’est pas bon ! Par contre, il ne faut pas non plus faire dans la « galanterie », du style « ça va ? t’es sur, ça va ? » : il ne va pas perdre sa jambe !

Qu’est-ce que le Kuysho ?

Quand nous parlons de Kuysho, nous parlons de points de pression : il est donc question d’attaquer les points de pression, les nerfs contre l’os et autres.

En résumant de façon basique, soit on fait trop mal, soit on ne fait pas assez mal : doser pile poil, c’est cela qui fait la maîtrise du Kyusho, et c’est là le plus difficile.

Donc, dans l’idée, il s’agit de frapper d’un coup sec à la base du mollet afin d’atteindre ce « Vessie 57 ». Durant les entraînements, il est important de masser son partenaire après quelques frappes : ce serait bête de lui faire du mal et encore plus qu’un second talon lui pousse à ce niveau… 

Pour mieux comprendre : situé à la base du mollet, il faut savoir que certaines personnes sont plus ou moins sensibles aux points de pression. Il est donc nécessaire de « mettre un peu la gomme » dans une situation d’agression. Également, l’effet de surprise donnera un tout autre impact à votre frappe : il est bon de retenir ce critère !

Variantes

Maintenant que vous savez désormais où se situe ce point de pression « Vessie 57 », je vais vous apprendre qu’il peut être utiliser dans différentes situations.

Cela peut se faire si votre agresseur est au sol, allongé sur le dos :

  • soit en capturant sa jambe vers l’extérieur et en appuyant à l’aide de votre avant-bras (bord radial)
  • soit en capturant sa jambe de l’intérieur – mais il est cependant important de noter que cette technique est risquée puisque votre visage est à porté de l’autre jambe de votre agresseur et que vous êtes donc plus vulnérable.

Travaillez donc à l’intérieur et également à l’extérieur ! Apprenez à vous débrouiller selon la/les situation(s)

Réaction

Comme énoncé un peu plus haut, certaines personnes sont plus ou moins sensibles aux points de pression – pour ne pas dire « insensibles »…

Dans le cadre d’un entrainement, il n’est pas nécessaire de taper plus fort si vous faîtes face à ce genre de personne, ce serait se blesser inutilement. Le plus important, ce sera la réaction !

Imaginons :  une personne est en train d’en embêter une autre… Il ne s’attend certainement pas à ce que vous l’attrapiez par derrière, par surprise, l’attirant vers le sol avec vos mains et en frappant de votre pied au niveau du point de pression « Vessie 57 » pour le déstabiliser… S’il y a douleur, tant mieux, c’est un gros bonus, mais ce qui compte, c’est la RÉACTION !

formation en ligne self-défense

Laisser un commentaire