Le plus gradé est-il forcément le meilleur dans la rue ?

formation en ligne self-défense

Dans cette vidéo issue de la formation en ligne « Étude Martiale 8 : Survie au sol », je vais vous donner mon opinion afin de comprendre pourquoi le plus gradé n’est pas forcément le meilleur dans la rue.

Comprendre les principes de la self-défense

Selon moi, la self-défense, c’est avant tout au-delà des techniques. Bien sûr qu’il faut connaître la technique en elle-même, mais il faut surtout en comprendre les principes, c’est cela qui va vous faire progresser.

Par exemple, vous pouvez être extrêmement bon en technique, savoir bien donner vos coups, bien tourner les hanches et autre, c’est bien, c’est une étape importante, mais dehors, dans la rue, vous n’aurez probablement pas le temps de faire des techniques comme cela, avec précision. 

Ceci est mon opinion, cela n’engage que moi, chacun à la sienne, mais n’oubliez pas que sous stress, chaque seconde est précieuse et vous n’aurez certainement pas le temps de faire des gestes trop techniques; Cela ressemblera plus à un « combat de bourrin », et vous n’êtes même pas sûr de faire mal à votre adversaire.

Tout cela pour vous faire comprendre que le plus important, c’est d’im-pro-vi-ser ! Ou du moins, essayer…

« L’improvisation, ça ne s’improvise pas »

Je dis souvent cette phrase à mes élèves.

Il y a des gens qui sont ceinture noire x Dan d’arts martiaux, peu importe l’art martial, qui sont de bons techniciens (maîtrise des techniques) mais qui, une fois dehors, ne valent pas un clou. Pourquoi ? Parce que la salle ce n’est pas la rue.

Et puis, il y a des personnes qui ne pratiquent pas mais qui ont la hargne, qui ont le vice, qui sont teigneux, et qui, dans la rue, peuvent devenir des « tueurs », et sans avoir jamais mis les pieds sur un tatami, ni pratiquer un quelconque art martial : c’est inné.

Après, cela se travaille : on peut travailler la force, la vitesse, la souplesse, etc… mais pour ce qui concerne la détermination et la hargne, l’instinct reptilien, cela se travaille plus difficilement. Il est possible de rendre les gens agressifs – prenez pour exemple les soldats… – mais ce que je veux vous faire comprendre c’est que chez certaines personnes, c’est inné.

Nous avons tous cet instinct reptilien en nous, sachez-le, mais il est plus développé chez certaines personnes. Commencez à embêter une personne lambda, je doute que la personne accepte longtemps ce « petit jeu »…

Il existe des personne qui subissent les coups sans rien faire, mais à ce niveau, il est question d’un travail plus profond, qui peut aller très loin, mais je ne suis pas psychologue pour étayer ce sujet. 

En résumé

La capacité à ne pas subir doit être plus importante que la technique en elle-même !

formation en ligne self-défense

Laisser un commentaire